lundi 20 février 2017   -   14 : 15 : 28  

Les Ministres

Que font les ministres ?  

Chaque ministre détient un "portefeuille", autrement dit une spécialité (voir ci-dessous pour la liste du Gouvernement) : Économie, Éducation, Intérieur, Affaires étrangères, Armée, Agriculture... Les plus importants sont dits "ministres d'État"; d'autres portent le titre de "secrétaire d'État", mais on les appelle "monsieur ou madame le Ministre".

Dès qu'il a accepté le poste qui lui est proposé, le futur ministre est obligé de suspendre son mandat de parlementaire, s'il en a un (député ou sénateur), et même la pratique de son métier. Son emploi du temps sera bien chargé, et pas question de mener plusieurs activités à la fois ! En revanche, il peut rester maire ou président de conseil général ou régional, de manière à garder le contact avec les réalités locales.

Le Gouvernement est confronté à des problèmes quotidiens sérieux; aux ministres de répondre aux préoccupations des citoyens par la discussion et la négociation. Ils préparent aussi le budget de la France. Mais ils planchent surtout sur de nouveaux textes de lois, les "projets de lois" (qui se distinguent des "propositions de lois", issues des parlementaires). En fait, environ 9 lois votées sur 10 au Parlement ont été préparées par le Gouvernement. Ces textes sont affinés par les collaborateurs directs du ministre qui composent l'équipe ministérielle - le "cabinet" - ainsi que par les services du ministère avant d'être agréés en Conseil des ministres. Restera ensuite à les soumettre au vote des parlementaires.

Le Conseil des ministres  

Tous les mercredis matins, vers 10 heures, le Gouvernement se réunit en Conseil des ministres. Cette réunion solennelle n'a pas lieu à Matignon, où travaille pourtant le Premier ministre, mais au palais présidentiel de l'Elysée. Pourquoi ? Tout simplement parce que le chef de l'État préside le Conseil.

Les ministres se rassemblent donc autour de la grande table ovale du salon Murat. Le président et le Premier ministre saluent chacun d'entre eux avant d'ouvrir la réunion. Au menu du Conseil :

  • d'abord le point sur les projets de lois;
  • puis l'examen des nominations aux postes d'ambassadeurs, de préfets, de PDG d'entreprises d'État...
  • enfin l'intervention de divers ministres informant leurs collègues sur tel ou tel dossier. Le ministre des Affaires étrangères, lui, intervient presque chaque semaine pour rendre compte de la situation dans les grands pays étrangers.

Le Conseil des ministres est très codifié. Pas de place ici à la fantaisie : personne ne prend la parole avant d'y avoir été convié. Pas question non plus de prendre des notes, fumer ou... se tutoyer : chacun s'appelle par son titre. Interdits également les conciliabules entre ministres : pour échanger quelques mots, les ministres prennent leur plume et se font passer des petits messages écrits. Cela s'appelle faire le "petit train".

Le Gouvernement peut être renversé...  

...si un dixième au moins des députés de l'Assemblée nationale dépose une motion de censure : un texte qui sera soumis au vote et par lequel la responsabilité du Gouvernement est mise en cause. Résultat : si 48 heures après le dépôt, la majorité absolue des députés (au moins la moitié + un) vote en faveur de la motion de censure, le Premier ministre doit remettre la démission de son Gouvernement au président de la République.


retour en haut

  Elections Présidentielles


Mandat de
Nicolas Sarkozy

Résultats


  Elections Législatives


XIIIe législature :
Majorité UMP

Détails


  Présidence

  Gouvernement

  Assemblée Nationale

  Sénat

  Journal Officiel

  Légifrance

  Service Public